Mon tour de West Highland

Curieux titre. C’est pour mon accroche. Il est Mimi mon West Highland.

Sûrement un bricolage génétique des english pour aller chasser dans les terriers. Cette race est reconnue par son utilisation comme blason pour la marque de whisky écossais Black & White, ainsi que sur l’emballage de la nourriture humide Cesar pour chiens.

Aujourd’hui, nous montons donc sur le dos du chien, c’est à dire le col du Hundsruck. Ouf, je suis retombé sur mes pattes avec mon histoire de chien.

Mon circuit ressemble avec un peu d’imagination à un West Highland.

A Bourbach-le-Bas, un bref passage au Jardin d’Eole

le Jardin d’Eole de Francis Willmé

Un coté montagne et un coté plat. Comme si grimper le col n’était pas en soi une épreuve suffisante!

A la Fourmi l’excitation est à son terme, on plonge jusqu’à atteindre 75km/h dans la descente, histoire de gommer mes patins neufs, on fonce sur la voie verte jusqu’à Vieux-Thann. Avec une incorrection totale vis à vis des promeneurs en ce dimanche matin.

Puis on prend Schweighouse-Reiningue, Wittelsheim. Je traverse Wittelsheim à 35/40…il est déjà midi. Je vais être en retard à l’apéro, dirait l’autre.

Il y a des jours comme ça où l’irrépressible besoin d’aller vite me prend tellement les déconvenues s’accumulent tout au long de cette sortie depuis le départ.

Je n’en dirai pas davantage.

Le vélo est un sport de résistance. Et aussi de tolérance. Heureusement j’ai du métier.

Ils n’en veulent pas

C’est un dialogue impossible.

Les habitants de la petite commune de Bourbach-le-Bas ne veulent pas entendre parler d’éoliennes chez eux.

Pas tous les habitants, une partie seulement. Continuer à lire … « Ils n’en veulent pas »

La roue tourne

Eolienne de Schönwald en Forêt Noire (vélomaxou)

C’est beau comme un vélo, une éolienne.

Avec sa roue qui tourne comme un grand Bi, imperturbable et majestueuse, l’éolienne défie le vent.

Un projet sur les hauteurs de Rammersmatt est à l’étude. Continuer à lire … « La roue tourne »

Trous d’air dans l’éolien

On peut penser ce qu’on veut du nucléaire et d’EDF, mais faut pas pousser!

Maxou se marre.

Figurez-vous que le tarif d’achat de l’électricité éolienne vient d’être déclaré illicite par Bruxelles.

Conclusion, on peut être écologiste et ne pas avoir tous les droits. Continuer à lire … « Trous d’air dans l’éolien »

La production électrique à vélo

Les grands randonneurs sont dorénavant équipés de matériels électriques  comme les Smartphones ou les GPS. Une façon moderne de rester en contact avec le monde et de se diriger avec précision. Continuer à lire … « La production électrique à vélo »

Nucléaire contre éolien

Au premier plan la centrale nucléaire de Fessenheim, sous les feux de l’actualité, et en arrière plan deux éoliennes non loin de Freiburg dans le Bade-Wurtemberg.


On le sait, les Allemands ont résolument décidé d’abandonner le nucléaire. Progressivement. Contrairement à la France très partagée sur l’orientation à prendre…
Et le land en face de l’Alsace est le premier à être dirigé par les Verts allemands depuis les dernières élections régionales. Continuer à lire … « Nucléaire contre éolien »

Airhardor, l’éolienne pour vélo

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Airhardor, l'éolienne pour vélo

Cette mini-éolienne va vous apporter l’énergie électrique
d’appoint pour vos petits appareils embarqués.

Présentée à Séoul en 2010, cette éolienne de guidon doit encore
faire ses preuves sur le marché.

Encore un truc qui tourne mal!…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Encore un truc qui tourne mal!...

éolienne horizontale

Beaucoup s’agitent actuellement autour de l’éolien.

Avec pour certains des arrières-pensées.

Pour les tenants des énergies renouvelables, l’éolien est idéal,
avec le solaire et la géothermie, pour contrer les énergies
fossiles (charbon, fioul, gaz) et…le nucléaire, potentiellement
dangereux pour l’humanité.

Pour d’autres, l’éolien, c’est un peu un cautère sur une jambe
de bois: c’est moche et inutile dans le bilan énergétique d’un pays
qui se veut moderne.

Et derrière ces partisans, il y a les lobbies.

Ceux du nucléaire et ceux de l’éolien qui n’ont pas hésité à
mettre leurs ouvriers comme paravents (!) dans les rues de Paris,
hier avec l’argument de l’emploi en tête.

Tout ce bruit médiatique évite de parler « chiffres » et de dire
la vérité.

Quelle est-elle, la vérité?

La France consomme, bon an, mal an, 518 TWh d’énergie
électrique, industries et ménages et Collectivités et Services (518
milliards de kWh).

Le nucléaire produit à lui seul 390 TWh avec une disponibilité
de 73% soit 6400 heures par an (sur 8760h contenus dans une
année).

Et le vent…peut-on faire du vent à volonté?

Pas encore!

Si bien que la disponibilité de l’éolien ne sera jamais capable
de dépasser ce qu’elle est actuellement de quelques pour- cents,
c’est à dire être disponible plus de 20% du temps, toutes régions
confondues.

En 2009, l’éolien a produit 7.8 TWh avec 4500 MW installés
(chiffres RTE).

Autrement dit une éolienne tourne 1733 heures par an soit 73
jours.

Pour le reste du temps, il faudra donc bien compter sur d’autres
énergies…ou attendre que le vent se lève!

Un gîte autonome à Linthal

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un gîte autonome à Linthal

Belchenbach

Si le vélo permet des déplacements autonomes et respectueux de
l’environnement, notre habitat reste encore énergivore.

Le gîte de séjour du Belchenbach à Linthal dans le parc des ballons
vosgiens est un site remarquable.

Pas seulement pour son environnement mais aussi pour son
autonomie énergétique.

Avec d’autres gîtes, le Belchenbach est un gîte Panda
agréé par les Gîtes de France et le
WWF-France.

A l’aide de panneaux solaires et d’une éolienne, ce gîte peut
accueillir jusqu’à 10 personnes.

Le descriptif technique de cette installation autonome est
ici.

Si vous arrivez à vélo, il vous faudra monter au Hilsen…en poussant votre vélo si vous avez
des bagages!

Eolien, une fausse bonne solution

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Eolien, une fausse bonne solution

maxi

Maxou s’en doutait un peu: l’éolien n’est pas la solution
miracle pour produire de l’électricité.

La preuve, il avait déjà essayé cette formule sur son vélo.

Handicap de taille, quand y’avait pas de vent, fallait pédaler
quand même!

Une découverte que viennent de faire nos députés qui s’apprêtent
à amputer sérieusement l’enthousiasme des promoteurs de
l’éolien.

C’est que pour chaque éolienne construite, il fallait « doper »
d’autant plus les groupes de productions thermiques de l’EDF ou
même acheter chez les voisins les jours sans vent.

Un des aspects négatifs de l’éolien dont personne ne parle,
c’est bien son caractère aléatoire! Or un pays moderne a besoin
d’énergie 24h/24.

Sans parler du mitage du territoire…Sans parler non plus du
rendement réel de ces machines perchées à 40 ou 50 mètres de
hauteur au dessus du sol…Si l’on parle volontiers de puissance
mise en oeuvre, on se garde bien de produire les bilans
énergétiques de ces engins…

Mais il ya mieux, pour rendre l’éolien économiquement viable, on
n’hésite pas à faire racheter grassement ces kWh à l’EDF quitte à
dissimuler ces surcoûts imposés dans les factures des cochons de
payants que sont les consommateurs.

On comprend donc le désappointement des industriels qui se sont
engouffrés dans la brêche de « cette dynamique industrielle » des
moulins à vent.

 

Avez-vous une éolienne à bord?

On y vient tout doucement.

A force de développer des applications électroniques sur nos
vélos – GPS, téléphone GSM, MP3…et bientôt pilotage automatique
aux instruments pour pouvoir piquer un petit somme dans les
descentes, la dynamo va être de plus en plus sollicitée.

Et pour éviter les pannes de courant, pourquoi ne pas prévoir
deux génératrices comme sur les avions?

Le débat fait déjà rage sur Vélotaf.  Entre ceux qui proposent de
monter des éoliennes sur le guidon et d’autres qui considèrent qu’un
transformateur-redresseur et un accus branché sur la dynamo devrait
suffire à assurer l’autonomie des électroniques
embarquées.

%d blogueurs aiment cette page :