Étiquette : Kingersheim

Kingersheim, la cyclabilité à la loupe

En 2014, j’avais parcouru près de 1000 km à vélo dans l’agglomération mulhousienne pour tester la cyclabilité des communes.

Kingersheim dont le maire Jo Spiegel se faisait passer pour un grand citoyen démocrate n’a en fait rien fait pour le vélo, en revanche il a encouragé la bagnole et les zones commerciales à outrance et n’a pas même obtenu l’arrivée du tram dans sa ville. C’est cruel.

En 2021, après tous les louanges adressés au vélo pour résoudre les questions de mobilité en ville, a t-on vraiment fait des progrès dans agglomération de Mulhouse? mes lecteurs seront juges.

Le palmarès de 2014 de l’agglomération M2A est là…

La politique cyclable à Kingersheim, du grand n’importe quoi!

Kingersheim, 13000 habitants, est cette autre grande commune qui compose la première couronne de l’agglomération mulhousienne.

Rien ne sert de finasser: après Pfasttat, après Wittenheim, Kingersheim est une commune qui n’a pas de politique vélo affirmée.

Ce n’est pas une tare, c’est un constat.

Un constat qui saute tout de suite aux yeux après 15 km à sillonner la ville à vélo.

Poursuivre la lecture de « Kingersheim, la cyclabilité à la loupe »

Autour de Wittenheim

L’Ill sauvage rive droite coté Baldersheim

Complètement improvisé, ce parcours est finalement agréable et accessible sans trop se faire suer le burnous.

Un truc qu’on peut faire le soir au frais puisqu’il longe les cours d’eau et emprunte la forêt autour de Wittenheim et Kingersheim.

Let’s go! Poursuivre la lecture de « Autour de Wittenheim »

1000km Trirhena, l’hécatombe

TriRhena, le grand brevet des randonneurs mondiaux géré par l’Audax Club Parisien et organisé à Mulhouse cette semaine tourne à l’hécatombe.

Rappelons que cette grande boucle dont le départ et l’arrivée sont donnés à Kingersheim conduit les participants sur un formidable parcours montagneux, difficile, pittoresque et surprenant de plus de 1000km et 16000 mètres de dénivelée. Poursuivre la lecture de « 1000km Trirhena, l’hécatombe »

40 km à VTT au départ de Mulhouse

Je vous recommande le parc des Gravières à Kingersheim

Aujourd’hui, alerte orange.

Les maires ont ouvert tout grand le parapluie.

On ne passe plus en forêt. Poursuivre la lecture de « 40 km à VTT au départ de Mulhouse »

Bois de Lutterbach à VTT

Bois de Lutterbach

Je n’ai pas encore inventorié tous les environs proches de Mulhouse sur mon VTT.

Je ne vais pas vanter les mérites d’une machine tout terrain que j’ai tant honnie.

Mais force est de reconnaître qu’elle ouvre de nouveaux horizons près de chez soi.

Des horizons insoupçonnés. Poursuivre la lecture de « Bois de Lutterbach à VTT »

Pistes cyclables, la construction en cause

On me reproche parfois dans la confrérie cycliste de brocarder nos élus en matière d’équipements cyclables.

Il est vrai que les malfaçons sont légion, ici et ailleurs.

On ne compte plus les bandes cyclables ratées, les ouvrages dangereux ou interrompus parce que la collectivité s’arrête à cette limite et qu’ensuite la collectivité suivante à une autre façon de voir les choses. Poursuivre la lecture de « Pistes cyclables, la construction en cause »

Le je-m’en-foutisme à l’honneur à Kingersheim

fin d’itinéraire cyclable route de Richwiller à Kingersheim

Cette image là n’est pas nouvelle, les cyclistes n’y prêtent même plus attention.

Voila à quoi conduit l’ivresse du pouvoir de nos élus! Poursuivre la lecture de « Le je-m’en-foutisme à l’honneur à Kingersheim »

Vive l’anarchie joyeuse!

Je dis arrêtons-tout!

Y’en a marre de tous ces ouvrages cyclables qui ne font que nous compliquer la vie!

Je vais devenir un apôtre des espaces indéterminés, comme Pierre Sansot qui revendique une anarchie joyeuse pour les vélos.

On n’en est pas loin de l’anarchie joyeuse devant tous ces ouvrages inaboutis qu’on nous inflige à chaque carrefour, à chaque giratoire, où tantôt on doit rouler sur le trottoir, tantôt sur la route.

Je me remémore ce responsable d’un club cyclotouriste qui, désabusé, constatait que nos chutes à vélo sont aussi nombreuses sur les ouvrages cyclables qu’ailleurs, là où il n’y rien de spécifique  construit pour nous, les cyclistes.

Les cyclotouristes se plaignent?

Comment une grande fédé comme la FFCT peut-elle rester absente du débat?

Je les connais les responsables locaux et départementaux: ils sont absents du débat. Il siègent pourtant, oui. Mais ils ne disent rien dans les instances.

Pour tout dire, ils s’en foutent ou sont la plupart dépassés par le phénomène des grandes agglos.

Alors qu’ils ne viennent pas se plaindre si ça ne leur convient pas!

Force est de reconnaître que nos concepteurs s’ingénient à parsemer sur nos trajectoires un tapis hétéroclite de bandes, d’obstacles en tous genres, de panneaux, de pierres propres à nous décourager…et à nous faire casser la gueule. Pour tout dire.

Si l’intention est louable puisqu’au départ il s’agit de dissuader les intrus à quatre roues d’entrer sur nos territoires réservés, il faut admettre que dans la plupart des cas, le remède est pire que le mal. Poursuivre la lecture de « Vive l’anarchie joyeuse! »

Kingersheim peut mieux faire

On ne juge pas une commune sur une seule anomalie.

Kingersheim (qui a un maire cycliste) n’a pourtant pas la palme en matière d’infrastructures cyclables.

Les malfaçons, on les connait. Poursuivre la lecture de « Kingersheim peut mieux faire »

Des infrastructures contestables

Si je remets cette vidéo en ligne, c’est pour illustrer à nouveau les travaux du RD55 engagés par le Conseil Général.

Encore une fois, il nous est donné de constater l’approximation pour ne pas dire l’incompétence de Services de l’Etat en matière d’infrastructures cyclables dans le Haut-Rhin. Poursuivre la lecture de « Des infrastructures contestables »

Sausheim: hold-up sur la bande cyclable

La traversée de l’Ill sur la RD55 à hauteur de Sausheim est encore en question.

Chacun sait que cet axe rectiligne conduit les automobilistes à forcer sur le champignon.

Même l’Administration le sait! Poursuivre la lecture de « Sausheim: hold-up sur la bande cyclable »

L’Alsace comme on ne l’aime pas…

En arrière plan de cette image, en quittant Kingersheim avec nos vélos, nous pouvions apercevoir le massif vosgien et ses cimes encore enneigées.

Mais ce beau paysage lointain, on le voyait à peine entre les échancrures des affreux panneaux publicitaires qui font honte à l’Alsace.

E
Kingersheim-zone commerciale du Kaligone

L’Alsace est une des plus belles régions de France.

Le blog de Vélomaxou ne perd jamais une occasion de vanter avec ses images le beau terroir d’Alsace.

Ne soyons pas chauvin: il existe aussi d’autres régions aussi belles.

Pourtant, se convaincre que sa région est belle ne suffit pas; il faut aussi rester vigilant et ne pas s’accoutumer à de tels spectacles. Poursuivre la lecture de « L’Alsace comme on ne l’aime pas… »

RD 55 à Sausheim, finition de travaux

Les travaux sont en voie d’achèvement sur le RD 55 (voir l’article précédent).

Un boulevard est en finition pour quitter la piste de l’Ill à Sausheim à hauteur du RD 55.

Il est vrai que la jonction avec cette voie rapide était délicate pour les cyclistes venant de l’Ill.

Cette fois, ils seront protégés par un trottoir prolongé jusqu’à leur hauteur…

Cependant, cette amélioration présente un revers: les cyclistes (nombreux) venant de Kingersheim vont devoir franchir cette pente bien trop brutale assimilable à un gendarme couché…On imagine déjà, sans le dire, le comportement que vont adopter les cyclos routiers qui ne voudront pas rouler sur les trottoirs avec les piétons…

Passons à la vidéo…

Sausheim, aménagement du pont de la RD 55

Le pont qui enjambe l’Ill sur la RD 55 est en travaux(voir le précédent article du 4 octobre).

Voir emplacement sur le plan.

Aujourd’hui, les piétons vont pouvoir bénéficier d’un large trottoir de 2.10 mètres.

Il est question d’y faire passer aussi les vélos. Poursuivre la lecture de « Sausheim, aménagement du pont de la RD 55 »

Kingersheim, rue de l’Oranger


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Kingersheim, rue de l'Oranger
De

Fichiers transférés

vélomaxou

La rue de l’Oranger est symptomatique de notre incapacité à
penser notre environnement en faveur du vélo.

C’est aussi un lieu emblèmatique puisque la rue de l’Oranger
abrite le siège du plus grand club cycliste de la région, le Cyclo
Club de Kingersheim (CCK) dont le maire, Jo Spiegel, est un éminent
membre et cycliste reconnu.

Résumons donc!

Après avoir doté cette rue d’un double sens cyclable (DSC), on
s’est aperçu que la proximité de ce poteau de signalisation allait
gêner les cyclistes.

Il est vrai que le panneau est implanté dans l’emprise
cyclable.

Comment allait-on régler le problème?

Tout simplement en disposant des pierres qui ont pour effet de
dévier les cyclistes vers la bande de chaussée réservée aux
véhicules survenant en sens inverse.

Ces petits bricolages de dernière minute sont tellement légion
que plus personne n’y prête attention.

Sauf moi!

Soudain, un piéton surgit…


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Soudain, un piéton surgit...
De

20110322

Voila le genre d’affichage public qui met gravement en question
la sécurité des piétons qui s’apprêtent à traverser la
chaussée.

 

Marché de Noël à Kingersheim

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Marché de Noël à Kingersheim

vélomaxou

La proximité des fêtes de fin d’année est propice au marché de
Noël.

Toutes les communes s’essayent à cette animation comme ici à
Kingersheim.

Avec plus ou moins de réussite en raison du froid qui n’invite
pas les promeneurs à se déplacer; beaucoup préférant les grande
surfaces chauffées.

Kingersheim, la jungle

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Kingersheim, la jungle

vélomaxou

La sortie souterraine de la traversée cyclable D55 le long du
Dollerbaechlein commence à ressembler à la jungle.

Il est vrai que les dernières pluies conjuguées avec la vacance
du personnel communal ne facilite pas le bon déroulement du
programme d’élagage.

Attendons la rentrée!…

Une sortie de cycle dangereuse à Kingersheim

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Une sortie de cycle dangereuse à Kingersheim

On sait que ça ne sert à rien de mettre l’accent sur des
ouvrages cyclables dangereux.

Les autorités n’ont en cure.

Il n’y a qu’en cas d’accident que le dispositif correctif sera
mis en place; c’est une constante française.

Donc, vélomaxou en profite: il met les photos de l’ouvrage en
question en ligne.

Comme ça, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas…

L’ouvrage en question, c’est la sortie du tunnel le long du
Dollerbaechlin à Kingersheim en direction de Baldersheim: des
cyclistes en nombre qui sortent d’un tunnel le long d’une rampe et
qui se retrouvent sur un axe routier étroit. Beaucoup trop étroit,
là où justement les vélos qui prennent leur vitesse n’ont pas une
« tenue de cap » facile.

Kingersheim, un passage dangereux

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Kingersheim, un passage dangereux

Vélomaxou

C’est à Kingersheim. Là où la municipalité accueille les
visiteurs avec des ralentisseurs mortifères constitués de traverses
de chemin de fer. Moins chic que des fortifications à la Vauban!
Quand même…

C’est la sortie du souterrain qui longe le Dollerbaechlein coté
Baldersheim.

Ici, la chaussée est étroite et même rétrécie et les
automobilistes accélèrent…Tandis que les cyclistes surgissent de
la pente à droite de la chaussée tentant tant bien que mal de se
tenir sur l’étroite bande cyclable qui leur est dévolue.

Quelle est la solution?

La solution, c’est évidemment de prolonger la piste coté gauche
le long du canal de jonction jusqu’à Baldersheim…

Impensable vu les finances des Collectivités qui se contractent
comme des peaux de chagrin!

D’autant qu’il faudrait construire une passerelle sur l’Ill et
une connexion sur le rond-point, une fois parvenus à
Baldersheim…

La solution « pauvre » est donc de mettre en place une glissière
qui protège les vélos sortant du souterrain le long de la ligne
blanche.

Une fiche d’anomalie que va s’empresser de rédiger Maxou au
CADRes local et que Monsieur le Maire de Kingersheim, par ailleurs
grand cycliste sportif, va apprécier à sa juste valeur.

Le presqu’accident…

Jean en était encore tout ému…

Un « presqu’accident » venait de se produire à 13h30.

Sur la route de Baldersheim à Kingersheim, il existe des bandes
cyclables.

Figurez-vous que notre ami Jean a eu la peur de sa vie quand une
voiture zigzagante est venue lui taper derrière la cuisse alors
qu’il circulait sur la bande Balder-Kingersheim.

Jean n’est pas tombé.

L’automobiliste s’est arrêté tout confus. S’est-il assoupi?
Téléphonait-il au volant? Avait-il bu?

On ne le sait pas.

Le comble, c’est que Jean portait son gilet fluo!

Alors que faut-il faire de plus pour ne pas servir de cible aux
automobilistes?

C’est vrai aussi que cette portion de route est dangereuse dans
la mesure où les voitures vont souvent trop vite.

L’idéal ne serait-il pas une vraie piste cyclable protégée de la
route?

Ce ne serait pas du luxe vu le nombre de cyclos qui utilisent
cet itinéraire en direction de la Hardt.

On peut toujours rêver…

Ils se foutent de nous!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Ils se foutent de nous!

D55, Baldersheim-Kingersheim.

On se fout complètement des cyclistes.

Témoin, cette bande cyclable sur une route à grande circulation
à l’entrée de KIngersheim en venant de Baldersheim où l’on ne
trouve rien de mieux que de mettre un panneau de chantier obligeant
les cyclistes à quitter la voie au risque de se faire renverser par
une voiture .

On est vraiment peu de choses, nous, les cyclistes.

Et nos décideurs publics se contre-foutent bien de nous.

trait d’union Illzach-Kingersheim: danger

Vélomaxou est un prestidigateur.

Démonstration.

Regardez cette photo, rue du chateau d’eau à
Kingersheim:


La même photo dans l’autre sens…

Où sont passés les plots?


Ils sont là, derrière la bosse. Nul doute qu’il y
aura un accident sérieux un jour!


Non!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Non!

Les entreprises de travaux publics trouvent que les bandes
cyclables sont une aubaine pour y installer leurs panneaux.

C’est ainsi qu’à Kingersheim, non loin du
cimetière, les panneaux et feux de chantiers mettent les
cyclistes en danger en les obligeant à quitter leur couloir
réservé.

Que faire?

Il faut rétablir une bande protégée
provisoire le long du chantier.

Connaissez-vous « le trait d’union »?

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Connaissez-vous 'le trait d'union'?

Cette évocation orthographique n’est autre que la piste
cyclable mise en place pour relier Kingersheim à
Sausheim.

On rejoint le « trait-d’union » en face du Super-U de Kingersheim
par la rue du Chateau d’Eau -voir photo) (attention à la
priorité à droite avec la rue du Ruelisheim) et on en
sort face à la gendarmerie d’Illzach par le passage du
Levant, puis de là on rejoint les berges de l’Ill ou encore
Sausheim.

Une partie est en site propre et du coté de la
gendarmerie, on parcourt quelques rues du lotissement.

 

Une sortie de piste dangereuse…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Une sortie de piste dangereuse...

C’est la jonction de la piste avec la route à la
sortie de Kingersheim coté Baldersheim après le
passage inférieur sous la chaussée.

Beaucoup trop étroite à cet endroit, les
véhicules ignorent notre présence et nous risquons
l’accident. D’autant que beaucoup d’automobilistes ne respectent
pas le 50 km/h qui se prolongent jusqu’au chemin qui mène
aux balastières.

Il faudrait élargir le pont en surplomb du ruisseau et
envisager une sortie de tunnel en site propre.

Quant au buisson qui rétrécit encore un peu plus
notre espace, il faudrait l’élaguer…