Étiquette : Petit-Ballon

Les Cent Cols au Petit-Ballon

Une belle photo de famille au Petit-Ballon

Cette année, le Club des Cent Cols a organisé sa rencontre régionale du Grand Est au Petit-Ballon le 24 août.

Le Petit-Ballon et sa belle vallée de Munster suscitent toujours autant l’engouement des randonneurs de tous poils.

Rassemblement à Sondernach avant la montée

Satisfaction des promoteurs de la journée, Arsène et Jean-Christophe, puisqu’une quarantaine de grimpeurs centcolistes ont répondu à l’appel, dont certains venus de Suisse et d’autres de Belgique. A noter le premier col du petit Lucas, 7 ans, accompagné de son grand-père et aussi quelques nouveaux membres heureux de découvrir « l’esprit Cent Cols »

Bravo à Lucas et bienvenue aux nouveaux membres!

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est WIMlJ0RAZfjW_AePcbFVJiggGTjNVhz3WtfGAPHFiY_UygT4GF0qOzPv9Mo213FkY6pS-pfprmoAI6yO81K2pZuvjfj-4yIEK1DgQ61rh-S6RPAYeVkC8JgPxJW-B1kA6X2XtxTTJ2Z7X6nQzcWl5Y6Maix2ipCWBCf_moIWnVoRIkEeTD36Ria26XXOm0UcW_RsewnBl0iKPTbn61ErcEdu4k4bxeArKgv93_o5frkxdy7KZadfmqS5Q0UEdcV5Ukr7sUtn16SY6ZU2Igwl9rv8zhRNkz609br0gyFreS_JfyxLxlxe1o-jDQS9LztL4zbCvkFSDyiGLvv6qVT5sB02GYNCx6KtFFAy0FYOcLIebuR5IbojwyHahvIiHs0xtrtbH_HyC-kRvIrF4hhEMY1mtZSCsq1VcQqPdkMLxL0EIYwdFn07JWCG2OACl9dclRyQY6DKnYNtRpmmFktyGNBReWn8gNG6TyTj4ju8W-r8LVoG-duHNu-ZqLSPuiyeU1r3fNtEZaeX3gmqKJX4QlG3A67bQNMTMTa8HFz6qMBsf0BKBLoaUtn3thnd-f1YPuF_DxImycJOUGcfy4k8scrBE5Vf4-gbDfeL-JfjOnqP5jZD8NpdpLiuUfcOhcNshIYcNtmDD2nE_qngBTxGb6baT4fkQXijDP8lIRpYUvzc_ZcPZx_uPDD0bF5WH07gs3paUn1GxfAMDQ5TkSbpiYupAg=w642-h910-no
Lucas a franchi son premier col

L’attrait de la montagne vosgienne ne se dément pas et il faut dire aussi que nous étions plusieurs à vouloir gravir ces deux nouveaux cols, le Petit Ballon (FR-68-1163) et le col du Strohberg (FR-68-1155) 1 km plus loin, fraîchement entrés dans le catalogue des cols français de la Confrérie.

Comment faire pour rejoindre les Cent Cols?

Maxou est membre des Cent Cols n° 6785. J’y ai adhéré un peu tard à 60 ans grâce à mes amis mulhousiens qui m’ont permis de découvrir la Confrérie et encouragé à franchir les 5 cols de plus de 2000 mètres que je n’avais pas à mon palmarès. C’est grisant de faire connaissance avec la haute montagne comme la Furka , le Nufelen , le Gothard…et le Stelvio. J’ai bien aimé aussi les 7 cols de l’Ubaye avec Jean. Aujourd’hui je totalise un peu plus de 1000 cols grâce au fait, en particulier, que je me suis mis au VTT qui permet de trouver des cols inaccessibles par la route. Le concept des Cent Cols est un formidable émulateur de randonnées en montagne.

Revenons à notre rencontre du jour…départ depuis la gare de Munster et montée par Sondernach pour les routiers et par les chemins pour les vététistes.

Le Petit Ballon se grimpe par trois itinéraires. Par Sondernach, par Wasserbourg et par Eichwald. Par Sondernach, c’est le moins difficile …et tout le monde est content! (19km/765m)

Alain toujours aussi fringant
La Suisse était représentée par Michel
Lucas et son bel Orbéa avec GPS svp!
Raymond, le repos du guerrier
Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est image-27.png


Casse-croûte sympathique en haut du Petit-Ballon après avoir fait l’aller et retour au col du Strohberg.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est VpezMcbndW7ouJ1COFEm29afyKQDsVtP44BWAbenhOV94oUbkrkI6t-sGEtfZyZM9I-5WmXtPoT-cBuFwnWmj9erFZmL42dHcNzBsbZ4p0ozA7eGEWxoM0AN6tADN1tVfQ0iplTGOnoODwi3oB_qpleKzbyAD3RNJBCChHcJWVNkznxplf4cmrik-_89vd25VK3sj7yVQDHsuK_QgSxb7beONFpI3s6SobtftZ8WPQ9CYIKsEQ-uZ-PhUoJwTk2aRm27yZMP6YxfkRsj1rtnhhTJN7N9u8NDXufeg-qbm0Jb0eABzl2_PLZ26GIDf2lUrwoMEuyMZ3Pzh-J0-V0i1CzkcNWrrp_0Jk6cotOprMx_CPck8ifoZyO2BkzLH4DIcTKGHpb-c-DzPOAdQ2E7p_uayCh8EO_N-sf-X_uf9h-tmTIQrE_HtMRN8eYh_iTai2F77tUGQQ3UUd5roUTcAq-aYJFM0NpIrSs1bC2akbD1pDi1thYidTCE4J90MKSFj1Y7Qpc6sRHdGT_YtQ7BGjdsvBE18A2gLDX5iP1uy6KLsqw-I-JYDZ9t9KWIgzeAEf8aaS4tPPwEUwL8i-RrGEf71ojkZrYHNbaoaxBavYhdU8wm2yyEKFiAh4PCsUvpbWXgTUCNSrRPn85WnUoOk0QZuL0TEfEVzpvtZ-XWf1_XfKXBJaIJa5yanm6wHTe0T8a0T301d89rRcyHm2wfPeAulQ=w1214-h910-no
Jean-Luc Ceccato a reçu son diplôme des 1000 cols des mains de Guy Harlé, secrétaire national
les chèvres du Petit-Ballon
Jean-Christophe et Arsène pendant le mot d’acceuil
L’auditoire est satisfait de la rencontre

Puis chacun a repris sa route du retour.

La descente est grisante
Dans ce sens, c’est plus facile indéniablement
Il fait chaud mais le goudron ne fond pas
Jean dans la descente de Wasserbourg. Il est venu avec son vélo depuis Osenbach, il a donc encore des kilomètres à faire…
Village d’Alsace
Avec Guy un Perrier menthe à la Cigogne de Munster

Samedi Petit-Ballon

A plusieurs c’est plus facile

C’est samedi 24 août que les Cent Cols du Grand Est se retrouveront au Petit-Ballon.

On en profitera donc pour gravir deux nouveaux cols reconnus en 2019 par la Confrérie:

  • le col du Petit Ballon (FR-68-1163)
  • le col du Strohberg (FR-68-1155)

J’hésite encore sur le vélo à prendre, routier ou VTT.

Arrivée à Rothenbrunnen à VTT

J’ai fait cette montée à VTT en 2012 depuis Breitenbach sous un temps pluvieux. Je recommencerais volontiers avec un meilleur temps.

Conciliabules après l’effort

Départ 9h30 à la gare de Munster pour les parcours groupés…et casse-croûte en haut.

Cols régionaux, l’inflation

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le col du Petit Ballon, une appellation purement touristique

J’avais épinglé dans le passé les offices de tourisme qui baptisent du nom de col des côtes présentant un intérêt pour la clientèle cycliste.

Faire venir des cyclistes chez soi pour les vacances mérite quelques écarts avec les toponymes.

Par exemple dans les Vosges est apparu dernièrement le col du Petit Ballon.

Certes se faire photographier devant le panneau du Petit Ballon avec son vélo, ça a de la gueule.

Pourtant le Petit Ballon n’est pas un col au sens géographique du terme.

Mais passons!

Le Tour de France, qui n’est pas à une approximation près, baptise bien du nom le col du Grand Ballon dans ses publications.

Aujourd’hui, c’est au tour des promoteurs du Morvan.

Mon confrère blogueur Dominique Arnaud ne se prive pas de crier victoire Comment quelques panneaux de signalisation peuvent-ils mettre en joie un cycliste blogueur ? Je vais vous le dire en quelques mots. En 2016, me baladant dans la région d’Autun et dans le proche Morvan, m’intéressant à la topographie, aux paysages, au relief de ces petites montagnes souvent granitiques, et aussi à l’effort que nécessite leur ascension, j’avais remarqué que de nombreuses côtes et souvent cols géographiques n’étaient pas répertoriés. à lire ici

Voici qu’une rafale de cols viennent de sortir des cartons pour épater la galerie.

  • le col de la Croix de Messire Jean
  • le col de la Croix Vermont
  • le col des Blanchots
  • le col de la Porolle

J’ai regardé dans le catalogue de mon club Cent Cols, je ne les ai pas trouvés…

Peut-être seront-ils reconnus et ajoutés un jour par notre comité des sages!…

Les Cent Cols ont le jugement sévère: les cols refusés par les gardiens de la règle sont au nombre de 600 environ rien qu’en France…et dernièrement vient d’être retiré le col du Breitfirst pourtant accepté comme tel dans le passé.

En revanche deux nouveaux cols viennent d’être agréés dans le Haut-Rhin du coté du col du Schirm

  • le col du Sickertbach (68-0647)
  • le col de Luttersberg ( 68-0717).

Ils seront découverts lors de la journée régionale des Cent Cols le 16 juin prochain.

Rdv à 9h30 à Sentheim avec vos VTT devant l’église.

à lire aussi:

le col du Marksteim

les cols vosgiens

 

Un beau voyage vosgien

La plaine d’Alsace vue depuis le Grand Ballon des Vosges. S’il fait 27° dans la plaine, il ne fait que 17° en haut.

C’est le triptyque connu de ceux qui aiment la montagne vosgienne à vélo.

Petit-Ballon, Platzerwasel, Grand-Ballon. Poursuivre la lecture de « Un beau voyage vosgien »

Ballon au pied pour les cyclos les 25 et 26 juin

La cyclomontagnarde des Vosges. Parfois de grands moments de solitude. Qui sera perspicace au point de reconnaître ce lacet pentu?

C’est ce week-end, 25 et 26 juin 2016, que les cyclos vosgiens vont affronter les Trois Ballons.

Celui d’Alsace, celui de Guebwiller et le Petit Ballon au-dessus de Munster.

Trois ballons à la fois! Poursuivre la lecture de « Ballon au pied pour les cyclos les 25 et 26 juin »

Comment va le vélo de Cantador?

L’épisode du vélo en carbone de Cantador cassé en deux dans la descente du Petit-Ballon (10eme étape du Tour de France) fait encore parler de lui. Poursuivre la lecture de « Comment va le vélo de Cantador? »

Col du Hilsenfirst-col du Boenlesgrab à VTT

La vallée du Florival depuis le Hilsen

Le col du Hilsenfirst (1121m) manquait à mon palmarès.

Il est situé à la suite du Breifirst, du Lauchen et de l’Oberlauchen, trois cols qu’on peut faire avec un vélo de route (mon article d’août 2012) .

C’est fait pour le quatrième, le Hilsenfirst.

Mais j’en ai bavé! Poursuivre la lecture de « Col du Hilsenfirst-col du Boenlesgrab à VTT »

Brevet de Randonneur des Vosges 2014

Le Brevet de Randonneur des Vosges (BRV) aura lieu les 28 et 29 juin 2014 au départ de Eguisheim, le village préféré des Français.

J’ai étudié le parcours sur la carte. Poursuivre la lecture de « Brevet de Randonneur des Vosges 2014 »

Le Col du Marksteim, une originalité…

Oui, vous avez bien lu: col du Marksteim!
Risible ce néologisme germanique qui mélange « heim » (la patrie, le lieu) et « stein » (la pierre).
C’est ainsi que les organisateurs de la Cyclosportive des Ballons baptisent le Markstein.

Manifestement les organisateurs géromois ont abusé de la liqueur de myrtille. Poursuivre la lecture de « Le Col du Marksteim, une originalité… »

Les Vosges qu’on aime…

route des crêtes vosgiennes (cliché vélomaxou)

Parcourir les crêtes tôt le matin.

Alors que la route est vide de transhumance touristique et que les vaches gagnent le chaume. Poursuivre la lecture de « Les Vosges qu’on aime… »

L’auto-immobiliste

Vallée de Munster depuis le Petit-Ballon

Mangez-bougez

Le Petit-Ballon n’a plus grand chose de sauvage en période estivale.

Rien qu’hier, j’ai compté pas moins de 25 voitures agglutinées sur le haut du Petit Ballon. Il est vrai c’est pratique de chausser les crampons pour piétiner la chaume vosgienne sans trop transpirer. Poursuivre la lecture de « L’auto-immobiliste »

Firstplan-Petit-Ballon-Platzerwasel

C’est devenu une classique des randonnées vosgiennes.

Très physique le matin et un peu de repos l’après-midi…

Cumuler le Firstplan, le Petit-Ballon et le Platzerwasel en une étape est une belle épreuve qui demande de l’opiniâtreté…et un certain entraînement. Poursuivre la lecture de « Firstplan-Petit-Ballon-Platzerwasel »

Breitenbach, VTT interdit mais pas impossible

Déception en arrivant à Breitenbach, le préfet a interdit la manifestation par suite de l’alerte orange météo.

Les organisateurs sont aussi déçus.

Il y a là les mets, les boissons.

Tout reste sur leurs bras.

– Le balisage est en place…Vous pouvez faire le parcours, mais sans vous inscrire

On scrute le ciel, il est bleu.

Je pars sur le 15 km tout seul… Poursuivre la lecture de « Breitenbach, VTT interdit mais pas impossible »

Trois ou quatre cols vosgiens

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Trois ou quatre cols vosgiens

vélomaxou

Même en les parcourant au moins une fois l’an, ces trois sommets
ne laissent personne indifférent.

Firstplan, Petit Ballon puis Platzerwasel et retour par le Grand Ballon.

Le Firstplan est une agréable mise en jambes.

Surtout dans la fraîcheur du petit matin.

Quand la côte de Wasserbourg surgit, il faut tout de suite
adopter le bon braquet (passages à 9%), celui qui convient le mieux
me permettra, en plus, d’admirer le paysage.

Dès que la forêt s’estompe, le Petit Ballon apparaît dans toute
sa splendeur.

A Sondernach, on aborde à nouveau la pente qui mène au
Platzerwasel, avant le Breifirst.

Ereintant avec une pente max à 9,6%!

Car le soleil est déjà haut à cette heure et les bidons se font
vides…

Les premiers cyclos venus en vacances de Belgique et de Hollande
commencent à sillonner le massif.

Si les plus jeunes font preuve de fougue, les vétérans montrent
de l’inquiétude devant les premières pentes vosgiennes.

Mais ils apprennent vite, car ils aiment le vélo.

Heureusement, de confortables véhicules d’accompagnement sont là
pour le cas où…

On aura encore un peu de jus, malgré tout, pour franchir le
Grand Ballon et filer sur Mulhouse.

Dans la plaine, la chaleur est lourde avec 28°C.

130km et 2200m…et 18 de moyenne.

On s’en contentera humblement.

Mérite un coup de coeur et les mollets en compote.

 

Boenlesgrab sur fond d’orage

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Boenlesgrab sur fond d'orage

vélomaxou

C’est un site fétiche où se rencontrent les randonneurs amoureux
de la montagne vosgienne.

Situé entre le Petit-Ballon et le col du Firstplan, le
Boenlesgrab nous donne à voir un beau point de vue en direction de
Munster après 5 à 6 km de côte.

On attendra le passage de l’orage avant d’entamer la descente
vers Guebwiller.


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Boenlesgrab sur fond d'orage
De
Fichiers transférés

Samedi audax 300 km et dimanche, tout Staff à vélo…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Samedi audax 300 km et dimanche, tout Staff à vélo...

montée des cinq
châteaux-vélomaxou

Voici le programme du week-end cyclotouristique en Alsace:

1/ Samedi, 300 km audax pour les adeptes
d’endurance:

départ 3h15 …du matin! avec casque, éclairage, gilet

départ gymnase d’Ingwiller (67)

2/ Tout Staffelfelden à vélo, dimanche

On aimerait bien le croire.

Mais l’invitation ne visera en fait que ceux qui préféreront
pédaler plutôt que d’aller à la messe.

Accueil de 7h à 10h à la maison des associations.

Circuits au choix: Vtt, route de 15 à 82 km

3/ dimanche toujours, les randonnées du
Petit-Ballon

un truc sympa à Soultzbach-les-Bains (vallée de Munster) à la
maison des associations (voir les images de 2008)

de 7h à 12h

route 30/58/100 et VTT 42/55

La météo annoncée n’est pas terrible…

les candidats,
m’écrire…

Les Vosges transformées en terrain de camping

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les Vosges transformées en terrain de camping

libres de droits

Comme il fallait s’y attendre, des dizaines de camping-cars
commencent à converger et à s’installer dans le massif vosgien.

Y compris en zone Natura 2000 comme ici en direction du Petit
Ballon.

J’hallucine…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, J'hallucine...

vélomaxou

Un aubergiste du Petit-Ballon se réjouit de la venue du rallye
automobile d’Alsace du 1er au 3 octobre prochains.

Pensez-donc, il va emprunter cette route qui mène de Wasserbourg
à Sondernach!

On aurait pu croire que ces exploitants ruraux étaient des gens
respectueux de la nature et de leur terroir…

Pas du tout; ils sont même prêts à ce que des milliers de
spectateurs viennent piétiner leurs patures.

Comme le dit Sébastien Loeb:  » Mais si
notre région a été retenue, c’est que le dossier était bien ficelé.
Au final, je crois que tout le monde avait à y
gagner. »

Pas si sûr!

 

Son Petit Ballon

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Son Petit Ballon

Vélomaxou

Il le dit sans trop y croire.

– « Cette fois, c’est la dernière! »

Jean le dit déjà depuis plusieurs années, mais il n’arrive pas à
décrocher.

C’est que monter le Petit Ballon dans les Vosges, c’est comme un
pélerinage pour un cyclo qui se respecte.

Tout y est: l’effort physique, et en récompense, la beauté du
site, son calme préservé,…

Alors, Jean a voulu nous accompagner, une dernière fois, comme
il dit, pour profiter de nos bavardages et de notre bonne
humeur.

On ne lui dit pas.

Mais on se doute qu’il le montera encore. Le Petit Ballon.

 

Massif vosgien

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Massif vosgien

C’est une journée « coup de coeur ».

Enchaîner le col du Firstplan, puis le Petit-Ballon, puis le col
du Platzerwasel, c’est déjà une belle préparation à la montagne
alpine.

Journée ensoleillée sans nuage.

Temps idéal pour partir tôt.

Pour nous, partir tôt c’est 7h45.

19°C en quittant Mulhouse.

Direction Osenbach, puis le col du Firstplan.

Avalé sans presque le remarquer.

A Wasserbourg, on fait le plein des bidons entamés devant la
mairie.

On a de l’ombre pour affronter le début de la montée au
Petit-Ballon.

Route étroite obligeant à contrôler le cap lorsqu’on est doublés
par les voitures.

Evidemment, quand on connait l’itinéraire, cela aide à employer
les bons braquets.

Savoir en garder pour la fin!

Les derniers méandres à découverts nous offrent un vent d’ouest
agréable et un splendide panorama sur les Vosges.

La température oscille entre 30 et 32°C.

On se couvre dans la descente jusquà Sondernach. Attention aux
gravillons!

Puis on « attaque » le Platzerwasel.

Col assez mythique ici dans le Vosges.

La fatigue et la chaleur aidant, on l’ascensionne plus
difficilement.

D’autant que le goudron fond et que se forment de curieuses
petites bulles qui éclatent à notre passage.

Puis, il faudra affronter les travaux de réfection de la route à
hauteur du Breifirst.

Nos vélos se plantent carrément dans les gravillons, les pneus
se chargent de graviers à chaque tour de roue au point qu’on ne
peut plus avancer!…

Enfin, la route des Crêtes!

Toujours aussi empruntée en cette période de vacances.

Après le Markstein, la montée au Grand-Ballon ne sera plus
qu’une formalité.

138km, 2175m.

moy19.2

 

Où irons-nous dimanche 16 mai?

La météo n’a pas encore permis de prendre conscience que la
saison cyclo est engagée… mais déja les parcours sérieux sont
annoncés!

C’est le moment d’affûter les pignons et les mollets!

Au programme dimanche, au choix:

– les randonnées du Petit Ballon à Soultzbach les Bains, route
et VTT

– le brevet randonneur Mondiaux 300 au complexe sportif ACS Peugeot de
Mulhouse
, départ de 3h à 4h du matin., préqualificatif
Paris-Brest

 

Petit Ballon deviendra grand

2 mai, une belle balade en projet entre amis.

Au programme, Osenbach, Firstplan, Petit Ballon,
Plaetzerwaesel!..

Après un Firtsplan grimpé dans l’allégresse et sans trop entamer
notre capital physique, on prendra soin de se couvrir dans la
descente ombragée vers Wasserbourg.

Le beau temps nous attend à Wasserbourg: tout s’annonce donc
très bien pour entamer cette ascension du Petit Ballon.

Ceux qui n’ont jamais monté au Petit Ballon par Wasserbourg sont
toujours surpris par la rigueur de la pente dès la traversée du
village…combien? 10, 12, 13%,…?

Personnellement, je monte avec un 32×27 à 7km/h environ qui me
procure le confort attendu du point de vue cardio-vasculaire, sans
dépasser 160 pulsations.

Après un premier méandre à la sortie du village, la montée le
long du bois de sapin nous offre un beau panorama et déjà
Wasserbourg est en contrebas.

Quelques faux plats nous permettent de reprendre souffle et
quelques dents…

On prend soin de s’aligner sur le bas coté car les premiers
promeneurs motorisés nous dépassent avec une relative attention
pour ne pas nuire à notre effort. Merci à eux!

C’est à l’auberge du Ried que nous nous rassemblons avant
d’entamer la suite de la pente.

Après le Ried, le Petit Ballon (1267m), vierge de ses bois,
apparait dans toute sa splendeur et sa végétation décharnée qui
rappelle le sud. Il nous révèle encore de jolis méandres ainsi que
la ferme auberge Kahlenwasen, tout là-haut, dont le parking est
déjà fort pourvu en véhicules. Sont-ce des commensaux déjà attablés
autour d’un repas marcaire ou des marcheurs? On ne le sait
pas…

C’est après cette auberge que les premiers coups de tonnerre
retentissent dans la vallée sur le coup de 12h15.

On pressera le pas jusqu’à Rothenbrunnen pour déjeuner alors que
des nuages menaçants envahissent le massif du coté de la
Schlucht.

On hésitera à reprendre la route après le repas – consistant
le repas, comme on l’imagine!
– tellement le temps est dégradé
et qu’une pluie copieuse dévale la pente.

Tous les vêtements de fortune sont les bienvenus pour aborder la
descente vers Sondernach. L’aubergiste me fera don de sacs
plastique pour isoler mes pieds de l’eau.

Il faut dire que la température est passée de 22° à 7°C entre
12h et 14h!

Descendre à petite vitesse! Et lâcher les freins l’un après
l’autre pour évacuer les scories qui encombrent les patins!

C’est dans un nuage de brume que disparaissent l’une après
l’autre nos silhouettes.

Transis de froid et trempés, il faudra se rendre à l’évidence
une fois rendu à Sondernach: monter le Plaetzerwaesel est hors de
nos forces avec nos jambes tétanisées; d’autant que le temps est
complètement bouché là-haut.

On rentrera donc par la vallée de Munster alors que Colmar au
loin semble aussi dans la grisaille…

On obliquera donc par la route des Cinq Chateaux une fois
arrivés à Saint-Gilles.

Une route qui, par expérience, n’est pas aussi facile qu’on veut
bien le dire, tant la fin des bosses tarde à venir avant la
descente sur Husseren.

C’est en arrivant à Husseren qu’on découvrira une plaine
d’Alsace enveloppée dans une brume nappée de grosses flaques.

Il ne restait plus qu’à rejoindre Mulhouse et à préparer des
grandes lessives!

Non sans s’offrir une crevaison à l’entrée de Wittenheim. A la
roue arrière, comme il se doit!

18.8km/h -2000 de dénivelée – 126km et beaucoup de courage et de
bonheur.

Le Hilsen

Monter le Hilsen à vélo, c’est toujours un moment angoissant tant il met en oeuvre toutes les qualités physiques du cycliste avec sa dénivellée de près de 800 mètres.

Malheur à celui qui ne s’y est pas préparé!

En revanche, avec un triple plateau et une bonne « couronne » arrière, vous allez monter à 5km/h dans les passages les plus pentus qui avoisinent les 15 à 20%.

Rien ne sert de courir: il faut partir à point!

On accède au chemin du Hilsen depuis Linthal après Guebwiller en direction du Markstein.

Après une courte pluie et quelques hésitations sur la poursuite de notre voyage, voici Jean dans la longue traversée du village de Linthal qui s’étire le long de la pente.

Et puis voici notre autre Jean

Et enfin le binôme athlétique, Christian et Gaston,  qui ferme la marche

Dès la fin de Linthal, les premières difficultés apparaîssent: il faut conserver le contrôle de la roue directrice qui a tendance à décoller du sol en raison de la pente

Jean se concentre sur son « cardio » qui frôle la zone d’alerte

Voici la première épingle à cheveux

Rester en selle pour négocier la courbe

Prendre la boucle au large pour éviter la raideur du rayon intérieur

Jean contrôle sa trajectoire

Et voici l’arrivée à l’auberge du Hilsen non loin du Petit Ballon

Petit Ballon que l’on peut rejoindre à pied par le GR 532

Les cyclos aguerris ne semblent même pas fatigués

Un regard sur le massif avant de regagner la vallée du Florival

Malgré le temps brumeux, le site est magnifique

On ne se lasse pas

 

Montée du Petit Ballon

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Montée du Petit Ballon

On aime bien plaisanter entre cyclistes après coup.

Comme par exemple de ces montées où l’on met « tout
à gauche » et où la roue avant commence à
perdre son adhérence. Comme dans la montée du Petit
Ballon ou de la ferme du Haag…

Pour nous mettre en garde, Vélomaxou va proposer
l’adaptation d’un nouveau panneau pour ce genre d’itinéraire
cyclable.

Qu’en pensez-vous?

Les Audax au Petit Ballon

Les Audax d’Alsace avait choisi aujourd’hui de se rendre au
Petit Ballon.

Au départ…


pause à Orschwihr…


Bernard, avant « d’attaquer le Petit Ballon » après la
descente du Firstplan…


D’abord, rejoignons Wasserbourg…


Voici Wasserbourg…


On est priés de ne pas rigoler, car ça
monte…


Voici la mairie de Wasserbourg…


Le plus dur est là, 17% de pente…


Au revoir Wasserbourg…


Faut s’accrocher!…


Arrivée à la Ferme auberge du Ried,
déjà?..


Vue sur le massif nuageux, 17°C, grand vent…


Mais que la campagne est belle!..


Jean-Paul est content d’être arrivé…


Miam!…


Remiam!…


Reremiam!…


Rereremiam!..

La photo souvenir avant de redescendre par Luttenbach…


La bonus photo…


retour sur Wintzenheim par la piste à la queue
leu-leu…

135km- 1200m et bon anniversaire à Jacky!