Chronique de pandémie


Le Grand Ballon de Guebwiller vide pour longtemps

Où en sommes-nous?

C’est la difficulté du moment, se situer dans le scénario de sortie de l’épidémie. A une condition: qu’on accepte de croire que le pic ou le plateau d’infection est dépassé et que tout rendre dans l’ordre tout doucement.

Confinés comme nous le sommes, fatalement on se fie aux informations des médias puisqu’il est interdit de se rendre compte de visu, puisque le fameux « restez chez vous » continue de nous être assigné.

Alors comme ça l’école reprendrait le 11 mai, signe que quelque chose bouge? Tous les acteurs de l’école, enseignants, lycéens, parents ne sont pas d’accord entre-eux.Ça commence mal.

Les retraités dont je suis un modeste représentant pourront encore attendre. On leur fait comprendre plus ou moins habilement qu’ils seraient d’une trop grande fragilité, voire un handicap, s’ils devaient tout de suite reprendre leurs activités d’inactifs: garde des petits-enfants, réouverture des associations,…et que sais-je encore.

Citoyens de première, de seconde, de troisième zone, voila comment le nouveau corps social est appelé à se déconfiner dans les prochaines semaines, les prochains mois. Remarquez que lorsqu’on voit les images des hôpitaux, on ne peut qu’être effrayés de voir ces soignants retourner d’énormes bonhommes inanimés frappés par l’épidémie.

Le monsieur pesait 130 kilos!

Hier soir j’ai regardé « Le Magazine de la santé », un documentaire en immersion dans le service de réanimation de l’hôpital du Mans (Sarthe), dans lequel les équipes du magazine ont été autorisées à filmer pendant plusieurs jours, en pleine crise du coronavirus.

On y voyait un jeune retraité tout content de sortir de son stage d’oxygénation, remerciant comme il se doit tous les personnels et un autre, hélas mal en point, que des équipes mettaient avec peine sur le ventre pour mieux profiter du respirateur. Le monsieur pesait 130 kilos!

Aurons-nous un plan de sortie?

Pour le reste, c’est à dire la suite de notre pandémie nationale, je m’attends à voir les mêmes tâtonnements, les mêmes approximations de nos services de santé. Un plan de sortie, voila ce qu’on entend de plus en plus réclamer de la part des quelques politiques qui s’expriment au lendemain de l’allocution présidentielle du 13 mai.

Oui la France semble avancer en aveugle, sans trop savoir où elle va quand d’autres, chez nos voisins, ont pris délibérément le parti d’aller de l’avant. Chez nous on hésite. On hésite devant le désastre provoqué par ces ratages en série, ces manquements qui témoignent de la grande pauvreté de nos services publics et de l’impéritie de l’Etat…et après le dramatique épisode du Rassemblement Evangélique de Mulhouse à l’origine, sans doute, de milliers de morts.

Lire le journal du matin nous dévoile la liste effrayante de ceux qui sont partis prématurément sans qu’on n’en sache les causes: on les imagine. Et aussi le grand désarroi des entreprises sans travail. La deuxième vague de décès sera certainement une vague économique, celles des voyagistes, des hôteliers, des restaurateurs…et aussi peut-être de tous ces petits commerces qui n’auront pas su attendre.

Repartir

La famille Riche ne vend plus de miel. Son magasin du Grand Ballon (image ci-dessus) est fermé pour de longues semaines. Quand je regarde la montagne depuis chez moi, j’ai de la peine à imaginer qu’il nous est interdit d’y grimper depuis des semaines. Alors avec mes jumelles, je regarde les pentes du Thannerhubel…non pas une âme en vue dans l’objectif.

De la rancœur? Oui presque enfantine. J’en veux à cet état policier d’avoir tout interdit, d’avoir assimilé les bourgades aux métropoles sans discernement des risques potentiels et d’avoir pourchassé des cyclistes et des randonneurs inoffensifs dans le massif vosgien.

Si vous avez encore un peu de temps pour lire ce matin, je vous recommande cet article signé velosolex « Librairie fermée, caviste ouvert ; l’absurde et le vélo, au temps du confinement ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s