Jour : 21 avril 2020

Chronique de pandémie

L’intubation, le seul moyen de tenter de sauver les malades en détresse respiratoire

Appuyer là où ça fait mal, c’est un réflexe masochiste.

Je vais pourtant le faire vis à vis des chiffres de l’épidémie publiés ce matin en Alsace.

Il apparaît clairement que le virus est plus « méchant » dans le Haut-Rhin qu’ailleurs puisque c’est là qu’on en meurt le plus

le 20 avril (sources Santé Publique France)Bas-RhinHaut-Rhin
patients hospitalisés1021976
décès à l’hôpital435639
Une mortalité bien supérieure dans le Haut-Rhin par rapport au Bas-Rhin qu’il faudra nous expliquer. Plus tard.

Les masques arrivent…

L’imbroglio des masques qui arrivent est une véritable saga. Certes on voit de gros avions Antonov russes remplis de millions de masques arriver sur le tarmac des aéroports, mais on se demande ce qu’ils deviennent ensuite.

Selon Médiapart, il y a une embrouille sur les livraisons de masques…

Depuis l’atterrissage du premier avion du « pont aérien » le 30 mars, la France a importé 178 millions de masques, avec une progression impressionnante : 34 millions la première semaine, puis 63 et 81 millions les semaines suivantes.

Au total, sur trois semaines, Édouard Philippe annonce 178 millions de masques importés, alors que les Antonov du « pont aérien » n’en ont livré qu’environ 90 millions à l’État.
Avant les livraisons, cette stratégie mêlant embrouille et opacité était déjà à l’œuvre au niveau des commandes de masques. Elles seraient passées, entre le 21 mars et le 8 avril, de 250 millions à « pas loin des deux milliards », selon Olivier Véran.
Où sont allés les masques livrés à Vatry par l’Antonov 225? Mystère…

On se souvient qu’à Bâle-Mulhouse, le préfet de région avait préempté des masques à destination de Bourgogne-Franche-Comté dès l’atterrissage de l’avion venant de Chine.

Les masques sont devenus une marchandise rare réclamée par le monde entier et les Etats peu rompus au rôle d’importateur avec le Chine ont énormément de mal à trouver des fournisseurs fiables et à éviter les arnaques de producteurs indélicats.

J’ai trouvé un moyen simple pour entrer dans les commerces: un mouchoir grand format!