Comment sortir discrètement?


Si vous sortez à VTT pendant le confinement, éviter de vous faire repérer avec un gilet jaune!

Tout prisonnier est animé d’un sentiment de liberté. S’il ne l’est pas, c’est qu’il a perdu toute dignité.

Imaginons donc une fiction.

Ainsi on ne viendrait pas reprocher à un fuyard d’échapper à la justice des hommes ou à la justice divine dès lors qu’il cherche la liberté.

Dans la période de confinement généralisé que nous vivons, il est donc logique que nous cherchions à en sortir. Sauf ceux qui sont intimement persuadés que cet enfermement est nécessaire à notre bien, à notre salut.

Que ceux-là ne bougent surtout pas de chez eux!

Ils sont dans l’incapacité de comprendre que ce confinement est un artifice monté de toute pièce par le pouvoir en place pour masquer son incompétence et son impréparation depuis le début. En Allemagne et en Suisse, le vélo loisir-balade est autorisé.

La thèse du pouvoir est la suivante: confinons pour que ceux qui ne respectent pas les confinement deviennent les boucs-émissaires de l’épidémie. C’est la thèse du préfet Lallement qu’aucune loi ne vérifie.

« Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté »

Comment sortir discrètement du confinement?

Evitez de faire le kéké avec votre VTT sur les chaumes des Hautes-Vosges, un hélico pourrait vous repérer

La solution voiture+marche à pied

  • je prends ma bagnole et je fonce jusqu’au bout de la ville, je la gare discrètement avec les autres voitures du quartier…puis je pars à pied dans les sentiers balisés du Club Vosgien. Qui allez-vous rencontrer? personne! ou d’autres fraudeurs comme vous qui n’auront aucun intérêt à vous dénoncer. Au premier refuge, sortir l’apéro, les cacahouètes, puis les saucisses-merguez et faire la sieste jusqu’au soir.

La solution VTT

Une fois dans les rochers, surveillez les alentours
Pour quitter la ville, ayez un alibi: prendre une attestation « achat de première nécessité » et achetez votre sandwich au dernier boulanger trouvé

je prends le VTT et je fonce à travers champs. Impossible de me rattraper, je connais tous les coins et recoins de mon itinéraire! J’ai le sac à dos et le casse-croûte. Prendre tous les bois et les tranches isolées pour mieux se camoufler.

pour le casse-croûte, préférer un chalet-refuge bien paumé où vous ne risquez pas d’être importuné

Pour les pros de la rando inter-frontalière: finalement vous allez arriver à un tunnel. Vous le franchissez, vous êtes en Allemagne. La vie est belle, le vélo autorisé.

La liberté est au bout du tunnel
Une fois la frontière traversée, filez vers la Forêt Noire

Une fois dans le vignoble, profitez de la vie!

3 réponses sur « Comment sortir discrètement? »

  1. Bonjour,

    J’espère que ce post est une plaisanterie car j’ai l’impression que les photos datent d’avant la mise en confinement strict puisque le ciel y est gris et que cela fait 15 jours que le soleil brille !
    SInon, je me désolidarise de mon abonnement au blog que je trouve pourtant globalement très attractif .
    En effet, si vous prônez de braver les mesures de confinement, vous provoquez plusieurs risques:
    Se faire mal loin de son domicile à un endroit où normalement il ne devrait pas y avoir un habitant venu depuis plus de 1km à la ronde et faire se déplacer les secours qui ont bien d’autres chats à fouetter en ce moment …J’espère que dans ces conditions , le contrevenant est passible d’une contravention maximale .
    Déplacer le virus avec soi et le transmettre si on recommence à croiser d’autres contrevenants comme soi car le portage sans symptômes est apparemment ce qui nous a mis dans la mouise …
    Les allemands et les suisses , c’est certes un cliché, mais un peu vrai quand même , sont plus compliants que les français , qui dès qu’on leur lâche du lest, prennent leurs aises :
    les gens juste avant le confinement strict se déplaçaient en bande et faisaient des pauses pique-nique sans distanciation physique , en discutant et postillonnant à qui mieux mieux.
    Je désapprouve aussi les personnes qui sont parties jeudi 3 ou vendredi matin 4 avril en ‘vacances’ rejoindre de la famille ou se planquer dans une résidence secondaire ( vu par de la famille qui habite dans le sud ouest ) : là aussi, il y a du portage sain et on va déplacer le virus géographiquement . Une personne porteuse qui s’ignore peut contaminer plusieurs personnes à distance ( postillons ou mains porteuses baladées sur les surfaces manipulées par d’autres ensuite ) en faisant des courses alimentaires qui sont inévitables . Puis les quelques personnes contaminées par la première s’en vont en contaminer autant d’autres : cela devient vite exponentiel avec un R0 estimé aux alentours de 3 pour le COVID 19
    CF https://nouvelles.umontreal.ca/article/2020/03/20/le-r0-de-la-pandemie/

    Je suis pourtant adepte de rando à pieds et en vélo , ski ( fond et piste hors piste ) et natation en eau libre et surtout , en surpoids classique de femme ménopausée qui nécessite des sorties fréquentes et remuantes longues de plus d’un km et de plus d’une heure, mais je me contrains , tout comme mes collègues du club de vélo qui piaffent d’impatience comme moi de pouvoir ressortir en file indienne espacés de 2 mètres , 3 fois par semaine . Et boire une bière ou un panaché en terrasse avant de rentrer…

    Bref, prôner de braver le déplacement minimum est un crime et je répète que j’espère que vous blaguiez !

    Pascale

    1. Il faut dépassionner le débat. D’ailleurs j’observe que les Allemands sont bien plus pragmatiques et sélectifs dans l’application de leurs interdits. Ce n’est pas parce qu’on va aller faire du vélo seul à 40 km de chez soi qu’on va aggraver la pandémie ni avoir un accident. Que dire alors de ces millions de gens qui travaillent et pour qui le confinement ne signifie rien? par exemple ceux qui livrent? ceux qui sont sur des chantiers? les artisans qui se déplacent quotidiennement chez l’habitant? Alors un peu de mesure, Pascale, oui faire ses courses est beaucoup plus dangereux et pourtant il faut bien les faire. Soyons donc circonspects, je n’ai pas l’âme d’un criminel ni la volonté de tuer quiconque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s