Étiquette : Wattwiller

Thann-Berrwiller-Wattwiller à VTT

On part par le sentier de découverte du cône alluvionnaire de la Thur

C’est un parcours facile de 30 km. Quasiment pas de route.

La première moitié nous mène à Berrwiller, la seconde partie est consacrée au retour avec montée depuis le rond-point d’Ollwiller jusqu’à la fontaine Kauffmann August en direction de la Cantine Zeller. Puis on rentre par le chemin de Compostelle jusqu’à Steinbach.

La seule difficulté est la montée vers la cantine. Mais c’est roulant, alors…

En chemin des blockhaus aux abords nettoyés.

On commence par longer la Thur, ou ce qu’il en reste

La Thur à Cernay. Est-ce le plus bas niveau?
C’est pitoyable de voir une rivière dans cet état

Ensuite après Cernay on rejoint Berrwiller par les champs…et on commence le retour

La belle perspective du château d’Ollwiller qui, dit-on, vient d’être racheté par la famille Mack d’Europa-Park

On monte le chemin de la cantine Zeller en passant devant les beau château d’eau

Je fais une pause pour laisser boire mon cheval. Une nuée de guêpes à la surface
Visite des blockhaus, à la rigueur
Peu avant Wattwiller, un point de vue sur Mulhouse
Marie est attendrissante. Ses yeux sont finement soulignés avec du Rimmel qui lui donne un petit coup de jeune. Je la laisse prier pour notre salut

https://www.openrunner.com/r/12017745

Reprise

Wattwiller, demi-tour

Mon doigt s’est dégonflé. J’ai repris le vélo. J’espère être quitte avec cette crise d’arthrose au moins provisoirement. Aujourd’hui nous avions un vent froid de nord sur la plaine d’Alsace qui tournait ensuite vers l’ouest après la trouée Belfort. Je me réfugie en forêt et je ne ressens pas le froid.

L’avantage à VTT, c’est qu’on tourne court ou qu’on rallonge comme on veut. Enfin si je dis ça, c’est juste parce que chez moi les collines sous-vosgiennes offrent des terrains d’opportunité.

A Steinbach, je prends Iffis

Regardez!…je vous ai fait un extrait de plan du parcours. Quand ça défile devant moi sur le GPS, j’ai une option de trace toutes les cinq minutes. A gauche, à droite, tout droit.

Ce qui est bien aussi, c’est de pouvoir tester votre forme et votre motivation. Je garde toujours une échappatoire si je vois que la pente est trop raide

Je garde toujours une échappatoire si je vois que la pente est trop raide dans cette jungle de sentiers
A droite ou à gauche?

Quand j’atteins vingt kilomètres, je rends les armes. Direction la route du retour.

Un grand boulevard pour moi tout seul. Les sols sont détrempés, méfiance sous le feuillage
Cette petite rampe est bétonnée, on a donc moins de mal à la grimper
J’arrive à Wattwiller par le vignoble
Wattwiller, je rentre

https://www.openrunner.com/r/10757493

Wattwiller à VTT

Le parcours VTT de Wattwiller mesure 1.2km. Il tient dans un mouchoir de poche.

On tournait en rond avec Sébastien. Sans trouver la sortie de ce labyrinthe de Wattwiller. Un labyrinthe où maintes fois on a cru repasser là au même endroit.

Sébastien découvre les joies du VTT

Au bout d’une kilomètre quatre cents, nous avons trouvé la sortie.

Avant de s’engouffrer dans ce parcours VTT à Wattwiller, on a longé le vignoble tout de jaune coloré, visité Iffis et ensuite Saint-Morand.

Au retour à Cernay, une immense rencontre de coureurs à pied

Le parcours est sympa, mais il demande un peu de ressources au début. On en profite pour monter des escaliers en portant le vélo, un exercice pas évident!… https://www.openrunner.com/r/10656245

Thann-Wattwiller à VTT

Au-dessus de Vieux-Thann ce matin, l’atmosphère est encore chargée d’eau

Aujourd’hui, Thann-Wattwiller avec Jeremy.

Je butte toujours sur ce km 4 qui nous oblige à grimper à pied pour « être raccord » avec la cote 425. C’est dommage car ce parcours que j’ai conçu est beau; il chemine en surplomb du vignoble depuis Vieux-Thann jusqu’à Wattwiller.

Faut reconnaître que les gens du cru ont bien verrouillé les accès entre le km4 et le km5, vignerons et habitants

Quand j’ai « un invité » avec moi, ça ne fait pas « pro » de devoir progresser sur 400 mètres dans une ruine de sentier. Peut-être que le Club Vosgien pourrait intervenir avec une brigade de pelleteurs?… Non, là, j’ai dit une connerie.

Après les tombereaux d’eau tombés la veille sur le massif, lumière extraordinaire
J’aime assez cette progression mi-brume, mi-soleil
Instant fugace entre deux buissons qu’il faut saisir dans l’objectif sans s’arrêter
Jeremy est en grande forme ce matin
Désolé pour ce tronçon spongieux au km4
Beaucoup parmi beaucoup nous ne connaissent pas la cote 425. C’est l’occasion d’une balade à pied ou à VTT
C’est assez fabuleux cette lumière bleue sur Cernay et ce ciel déchiré
La Thur sauvage ne s’est pas privée de déborder vers les haras. Nous en sommes quitte pour un bain de pied

Ce parcours fait 20/22 km https://www.openrunner.com/r/9159336

Vignoble

Ollwiller. Je passe dans ce lieu privé…les chiens aboient. Mais je ne suis pas réprimandé. En fait la signalisation est contradictoire avec un sens interdit et une vitesse lente autorisée. Bref, on ne sait pas à quoi s’en tenir.

Ce matin, vignoble.

Je commence à Uffholtz et je termine à Wuenheim.

Retour par les champs.

Dans la plaine, l’arrosage
J’arrive à Wattwiller par le vignoble
Un seul pêcheur à l’étang
la carpe a lutté, elle aura la vie sauve
A Ollwiller, je prends la voie privée, on verra bien
j’aime bien cette tourelle isolée
le vignoble de Wuenheim est devant
Ollwiller
Hartmannswiller
Wuenheim

https://www.openrunner.com/r/10319970

Vieux-Thann: l’Etoile brille

Etoile 78 de Vieux-Thann

Ce matin à 10 heures, photo-souvenir avec mon nouveau club à Vieux-Thann, l’Etoile 78. L’Etoile 78 est pleine de projets, notamment à VTT…

J’étais tout seul avec mon VTT alors après je suis parti faire un tour.

Après la photo avec l’Etoile 78, j’ai grimpé sur les hauteurs de Vieux-Thann

J’ai commencé par faire des méandres en escaladant le Rangen. Je croisais par trois fois le même vététiste qui faisait le parcours en sens inverse. Puis sur les hauteurs de Vieux-Thann, on a pris ensemble le chemin vers Steinbach et on a poursuivi jusqu’à Wattwiller. Il était content le monsieur en vacances à Cernay, il découvrait le paysage avec moi avant de rentrer en région parisienne.

Pendant un temps je me suis demandé si la pluie n’allait pas encore faire des siennes…

A Cernay, on s’est quittés.Ma promenade de santé était terminée.

Parcours GPS

https://www.openrunner.com/r/9950092

Thann-Berrwiller à VTT

Aujourd’hui, je joue à faire de la photo

Je pars par les chemins de la plaine et je profite du vent favorable. Bref, il n’y a rien à faire, ça roule tout seul.

A l’aller, c’est un peu monotone

Pour le retour, une fois à Berrwiller, je grimpe dans la forêt, puis je longe les sous-collines vosgiennes jusqu’à Vieux-Thann.

A Berrwiller, gentille rue?
ferme auberge des Dahlias

L’accès à l’étang est barré, il faut grimper jusqu’à la Alphorn Platzla et prendre le sentier des pèlerins.

Alphorn Platzla
Pour les amateurs d’alsacien, notre plus beau séjour en forêt
Deux pèlerins?

C’est un parcours agréable qui mobilise ses forces sur le retour. Mais on a de beaux points de vue et après la forêt à partir de Wattwiller, on parcourt le vignoble.

plongée dans le vignoble d’Alsace
J’aborde Cernay (contraste forcé, j’aime bien)
Steinbach

A la cote 425, on rejoint le Roïplan et on sort à Vieux-Thann au pont de la piste du Rangen.

Cote 425 aux deux sapins derrière la butte

Pour télécharger le parcours trace GPS

https://www.openrunner.com/r/9553251

	

Wattwiller à VTT

 

p2200011.jpg
Château victorien? non ancienne colo de Wattwiller. Ce château a été construit pour l’industriel Baudry avant 1930 par les architectes Schulé et Doll. En 1956 la propriété est acquise par l’entreprise Pont-à-Mousson qui la transforme en colonie de vacances. A présent ce sont des logements

C’est un parcours d’hiver sympa.

On a cette chance que notre terroir regorge de chemins.

J’ai tracé le parcours avant de partir car j’ai l’art de me perdre en chemin. Poursuivre la lecture de « Wattwiller à VTT »

Méthadone

P2090006.jpg
A l’embranchement du camping de Wattwiller, je redescends.

Je n’avais pas beaucoup d’entrain aujourd’hui.

Mais le temps sec permettait une petite sortie.

A Uffholtz, je prends la direction du Vieil Armand. Poursuivre la lecture de « Méthadone »

Thann-Hartmannswiller à VTT

PC280010.jpg

C’est un parcours sans difficulté qui m’a été inspiré par un confrère marcheur, Pierre Brunner.

Pierre Brunner sur son blog LTD-Rando68 a intitulé son parcours de 23km Cernay: une marche sportive. C’est vrai que Pierre marche vite, plus vite que moi. C’est un vrai sportif de la marche. Poursuivre la lecture de « Thann-Hartmannswiller à VTT »

Breuhhhhhhhhhhhhhhhh

A la fondation François Schneider de Wattwiller, j'ai déposé une couche, puis j'ai médité sur la phrase de Montherlant
A la fondation François Schneider de Wattwiller, j’ai déposé une couche, puis j’ai médité sur la phrase de Montherlant en grimpant la côte du camping

Mois en breuhhhhhhhhhhhhhh.

Qu’il fasse froid en décembre, quoi de plus naturel!

On sort dès 13 heures quand le soleil peine à rejoindre son point de culmination (le plus haut) puis il se casse la figure très vite pour rejoindre l’horizon derrière la montagne vosgienne. Poursuivre la lecture de « Breuhhhhhhhhhhhhhhhh »

Hirtzenstein à VTT

Le Hirtzenstein se trouve au-dessus de Wattwiller (Haut-Rhin), en contrebas du Molkenrain.

Wattwiller est surtout réputée pour sa célèbre source.

Grâce à son rocher du Quartzite, le Hirtzenstein servait de poste d’observation aux Allemands lors de la guerre de 14-18

Le Hirtzenstein a trouvé depuis une activité touristique. Poursuivre la lecture de « Hirtzenstein à VTT »

Régime lent

Je suis en sous-régime ou en régime hypo-calorique.

Explication, je mange très peu de glucides rapides depuis quatre jours et peu de lipides.

Trois ou quatre kilos en moins me ferait plaisir.

J’ai banni provisoirement tous mes excès de bouffe: saucisson Cochonou du Tour de France, pâtes, pommes de terre, dessert sucré, gâteaux, cacahuètes salées,… Poursuivre la lecture de « Régime lent »

Wattwiller à VTT

Berrwiller du haut de son vignoble

J’ai pris le guidon et je suis parti comme ceux qui prennent le volant, sans savoir.

L’idée de rester enfermé chez moi m’insupporte tellement le temps est médiocre.

Alors je pars. N’importe où. Pourvu que je sois dehors. Poursuivre la lecture de « Wattwiller à VTT »

Mulhouse-Wattwiller à VTT

Le hasard de mes rencontres à VTT conduit parfois à croiser d’étranges créatures

C’est pas d’la soupe, c’est du rata

L’expression est passée de mode.

Pourtant elle convient à ma sortie de ce matin car j’ai craint un temps de rentrer bredouille avec une maigre pitance comme celle de ces poilus de 14 à qui l’on servait un infâme brouet.

Ma hantise effectivement, c’est de revenir sans matière à raconter, à décortiquer, sans images à commenter. Poursuivre la lecture de « Mulhouse-Wattwiller à VTT »

Revue de panneaux

Revue de poteaux avec Fernand dans la montée du col Amic

 

On se quittera en entrant à Wattwiller.

La descente du Vieil Armand est tellement grisante qu’on se laisse parfois aller à des débordements.

Des débordements contrôlés comme en font les motards. Poursuivre la lecture de « Revue de panneaux »

Les Vosges, l’orage

Les Vosges, l’orage

C’est au pied des Vosges que le temps est devenu incertain.

Je tente le refuge alors que les gouttes se font insistantes…

Quatre convives allemands sont à table.

« Volez-vos ung vaire dé ving? »

« Nein danke! » Poursuivre la lecture de « Les Vosges, l’orage »

On a démonté le Vieil Armand

Route des Crêtes- Les Vosges qu'on aime (vélomaxou)

C’est en abordant Wattwiller que Jean s’interroge…

– Je ne vois pas le Vieil Armand, là-haut…

– Ben oui, t’as pas lu les DNA ce matin?

– Non!...

– Si tu les avais lus, tu aurais appris qu’on a du démonter le Vieil Armand hier…

La plaisanterie n’est pas au goût de Jean. Poursuivre la lecture de « On a démonté le Vieil Armand »

Neige sur les Vosges

Ce matin, les Vosges nous envoie une belle image de neige.

Depuis la plaine d’Alsace, il semble que le manteau neigeux s’est installé sur le versant est.

Comme en témoigne cette image des sous collines vosgiennes vers Guebwiller…

ou cette autre vers Wattwiller…

Sur les Crêtes, la neige sera t-elle au rendez-vous des skieurs?

Pour l’heure, le Hohneck dispose déjà d’un certain capital d’or blanc à faire fructifier…

voir la caméra du Hohneck

Tutoyer la montagne

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Tutoyer la montagne

vélomaxou

Oser tutoyer la montagne vosgienne est une familiarité
hasardeuse.

Heureusement, la montagne vosgienne est généreuse et on en
dispose sur place afin de pouvoir l’essayer quand on veut.

Avantage appréciable!

Ajourd’hui, juste un début de montée au Vieil Armand par la
route des Crêtes avant de redescendre à Wattwiller.

Un exercice de 4.5 km de côte pour se rappeler nos bons
souvenirs de l’année passée.

C’est  vrai qu’on oublie vite la façon d’acclimater son
souffle et son coeur à la pente sans défaillir, comment choisir le
bon braquet pour n’avoir pas à « en enlever » avant la fin de
l’épreuve.

Toujours ce désagréable vent sec et froid venu du nord-est qui
ne récompense pas le cycliste de ses efforts.

Vivement des jours meilleurs!

 

 

4eme brevet de printemps Concorde-ACRM

Chemin faisant, en me rendant à Bourtzwiller, mon regard rue de
la Libération est attiré au loin par de drôles de chats.

En fait, il s’agit de beaux lapins!

Pour leur dernier brevet de Printemps, les clubs Concorde-ACRM
nous conduisaient une nouvelle fois du coté des collines
sous-vosgiennes et du vignoble d’Alsace.

Temps frais de 5°C au départ.

Le grand parcours de 100 km demandait des ressources physiques
puisqu’il abordait successivement Rammersmatt par la piste cyclable
de Roderen, puis la montée d’Uffoltz pour rejoindre Wattwiller et
enfin le Bannstein et Osenbach.

De quoi satisfaire les plus exigeants à cette période de
l’année!

Pour ma part, je me contenterai de deux premières difficultés
jusqu’à Wuenheim où la cigogne de la cave viticole s’occupe
affectueusement de son cigogneau.

En rentrant à Mulhouse, nous serons dépassés par un vélo couché
qui filait bon train.

Pour un lever si matinal en raison du changement d’horaire et
après un Audax 100 la veille, c’était amplement suffisant comme
programme.

Randonnée de Printemps du Cyclo Club Concorde

Comme chaque année, le Cyclo Club Concorde nous convie
à ses randonnées de printemps.

Parmi les parcours proposés, Vélomaxou a choisi celui
qui nous mène à Michelbach, puis Roderen, puis
Rammersmatt avec un retour via Berrwiller, Staffelfelden…

Chemin faisant, les cyclos reconnaîtront cette majestueuse
bâtisse qui trône au carrefour d’Aspach le Bas…

Aujourd’hui, jour des municipales, dans le petit matin frais, la
première bosse vers Michelbach nous offre une opportunité
pour se réchauffer et mettre pieds à terre à la
fontaine…

Les pièges à batraciens sont là comme tous les
ans pour sauver les grenouilles en quête de compagnons…

Après Michelbach, ce parcours sélectif, nous conduit
jusqu’à Roderen…

Où après la montée vers Bourbach le Bas, nous
pourrons apprécier comme la campagne est belle…

On ne se lasse pas de cette descente et de son
paysage…

Bourbach le Bas a su mettre en valeur son habitat moderne sans
enlaidir son environnement…

Après Rammersmatt, on arrive au contrôle de Vieux
Thann où un réconfort nous attend…

Puis reprenons la route vers Wattwiller, coté source avec
son usine d’embouteillage aux lignes dépouillées…

Et Wattwiller, coté Soultz, avec cet affreux
enchevêtrement de grillage à la symbolique douteuse; que
l’on me pardonne, mais Vélomaxou ne comprend pas ce que les
édiles expriment ici…

Dernière image de cette belle randonnée avec les
jeunes de l’école cyclo des Audax d’Alsace du coté de
Staffelfelden…

En passant par…Cernay…

Cernay est-il toujours rétif au passage des
cyclistes?

Où en sont les travaux qui nous privent depuis plusieurs
années de la piste de la Thur?

Allons voir ensemble.

Il ne reste plus que 50 mètres à bétonner
pour retrouver la piste dont nous n’aurions jamais du être
privés…

…ensuite, un revêtement en bitume nous mène
jusqu’au square qui a été… …richement agrémenté de
sentiers sur pilotis et d’escaliers ceints de bambous… …idem de l’autre coté de la
Thur……l’autre nouveauté, c’est un
passage inférieur qui va permettre aux cyclos de passer sous
la rue Poincaré……et rejoindre la piste en construction
qui mène au parc à cigognes…les cigognes sont avec
leurs congénères bien tranquilles dans leur parc et
certaines, perchées sur leur mât, claquettent à
mon arrivée, comme pour signaler un intrus habillé en
jaune fluo……cette fameuse piste qui va nous mener
jusqu’à Vieux Thann est à l’état
d’ébauche mais, déjà, des piètons s’y
promènent…un petit regard sur la porte
fortifiée avant de quitter Cernay.

Cernay remonte dans mon estime. Il est vrai que cette ville a un
grave déficit de communication avec ses usagers. Et qu’elle
n’a pas pris de mesures conservatoires pour préserver les
cyclos de passage pendant ses travaux.

Donc, cette balade va figurer à la rubrique « coup de
coeur » en conséquence des travaux à venir qui
laissent augurer une nouvelle place de choix pour les cyclos.

Il fallait le dire! 

…direction Uffoltz, où j’entamerai
la montée d’une partie de la route des Crêtes, beau
temps, 5°C, à l’abri du vent de Nord…à l’embranchement de Wattwiller,
la barrière est presque incongrue tellement le temps est
beau et la route praticable…la traversée de Wattwiller nous
permet d’apercevoir au loin Mulhouse…puis, après Berrwiller, rejoindre
Ungersheim qui a su mettre en valeur son passé
minier……et dont le clocher byzantin produit un
très bel effet sur un fond de ciel bleu…retour par Ensisheim, puis vent de Nord
poussant agréable pour rejoindre Mulhouse.